Heimito von Doderer, Mort d’une dame en été

Pour un écrivain, passer l’été dans une grande ville permet de se consacrer à son travail sans crainte d’être dérangé. Mais cet été-là, la veuve du conseiller aulique G. décède brusquement, sans presque plus de famille, avec un cercle de relations très restreint. C’est donc le narrateur, apparemment la seule de ses connaissances à être restée à Vienne, qu’on va prévenir, et qui va se trouver chargé en plein mois d’août d’organiser les funérailles de cette dame, qu’il estimait mais connaissait si peu…

Heimito von Doderer (1898-1966), parfois comparé à Robert Musil ou à Hermann Broch, est notamment l’auteur des Démons et de Un meurtre que tout le monde commet.

  • Titre : Mort d'une dame en été
  • Auteur : Heimito von Doderer (consulter sa biographie)
  • Traduction : François Grosso
  • Langue d'origine : allemand (Autriche)
  • Date : juin 2010
  • Nombre de pages : 48 p.
  • ISBN : 978-2-916266-69-5
  • Prix : 5,00 €

Joseph von Eichendorff, La Statue de Marbre

Servi par une traduction magistrale, ce petit chef d’œuvre du fantastique engage le lecteur dans un univers sombre, peuplé de personnages ambigus. Avec La Statue de Marbre, Eichendorff donne au romantisme allemand une de ses nouvelles les plus étranges, les plus raffinées.

  • Titre : La Statue de marbre
  • Auteur : Joseph von Eichendorff (consulter sa biographie et sa bibliographie)
  • Traduction : Rémi Laureillard
  • Langue d'origine : allemand
  • Préfacier : Marie-Claire Hoock-Demarle
  • Date : novembre 2003
  • Nombre de pages : 112 p.
  • ISBN : 2-9518624-1-5
  • Prix : 9,50 €

Hanns Heinz Ewers, Tannhäuser crucifié

Les huit récits qui composent ce recueil ont été écrits par Hanns Heinz Ewers (1871-1943) entre 1901 et 1910. Ils permettront au lecteur français de découvrir une facette jusque-là inconnue de l’auteur de Mandragore et de Vampir.

Familiers des amateurs de littérature fantastique, le talent et le goût d’Ewers pour l’étrange furent loin de se limiter à la production d’écrits de ce genre ; on les retrouve ici mis au service d’un humour souvent déconcertant, toujours grinçant, dans des textes où le ridicule et le cocasse chaussent les bottes de sept lieues de l’imagination.

  • Titre : Tannhäuser crucifié
  • Auteur : Hanns Heinz Ewers (consulter sa biographie et sa bibliographie)
  • Traduction : Antje Vöge-Dyson, Évanghélia Stead
  • Langue d'origine : allemand
  • Préfacier : Évanghélia Stead
  • Date : juin 2006
  • Nombre de pages : 9,50 € p.
  • ISBN : 2-916266-01-1
  • Prix : 9,50 €

Hans Fallada, Deux tendres agneaux

C’est dans le Berlin des années 20 que se déroule Deux tendres agneaux, conte candide, malicieux et digne du meilleur Lubitsch.

Fallada s’y fait le chroniqueur des amours d’une ravissante jeune fille, timide mais décidée, et de son soupirant, aussi rêveur que maladroit – amours contrariées, dans l’ordre, par le délitement d’un sac en papier rempli de crevettes, un fer à repasser trop chaud, un lancer de praline, sans oublier les foudres du redoutable papa de la demoiselle, farouche partisan de la médecine par les plantes et fabricant de tisanes dépuratives.

Les deux tourtereaux parviendront-ils à déjouer les coups que le sort leur réserve ?

  • Titre : Deux tendres agneaux
  • Auteur : Hans Fallada
  • Traduction : Édith Vincent
  • Langue d'origine : allemand
  • Date : novembre 2019
  • Nombre de pages : 128 p.
  • ISBN : 979-10-91896-96-2 / 9791091896962
  • Prix : 9,50 €

Theodor Fontane, Dédales

Quand, en 1888, Theodor Fontane publie Dédales, il est un auteur reconnu, presque septuagénaire, apprécié y compris dans les cercles conservateurs. Son roman fera pourtant scandale : Fontane ose y décrire la passion d’un jeune officier prussien de bonne famille pour une jolie blanchisseuse. La raison prévaudra pourtant, et les convenances seront in fine respectées.

Avant cela, le talent de narrateur de Fontane nous aura dépeint toutes les subtiles étapes qui font irrépressible le sentiment amoureux, et le bonheur à nul autre pareil des heures volées au monde.

Roman intimiste tout autant que satire sociale, Dédales est, aux côtés d’Effi Briest, l’un des grands chefs-d’œuvre de Fontane.

  • Titre : Dédales
  • Auteur : Theodor Fontane
  • Traduction : Eugène Koessler
  • Langue d'origine : allemand
  • Date : octobre 2020
  • Nombre de pages : 234 p.
  • ISBN : 978-2-38141-005-0 / 9782381410050
  • Prix : 13,50 €

E.T.A. Hoffmann, Méprises et mystères

Le baron Theodor a beau n’être qu’un jeune dandy sans beaucoup plus de cervelle que de caractère, il possède incontestablement un goût prononcé pour le romanesque. Rien d’étonnant donc à ce qu’il tombe amoureux fou d’une mystérieuse princesse grecque, promise à un brillant destin dans lequel interviennent de la façon la plus désordonnée nombre de puissances occultes et cabalistiques.

Vont se dresser sur sa route un vieux mage bossu aux expédients malicieux, une sibylle grecque réincarnée en perroquet acariâtre, l’ombre d’un valeureux capitaine et enfin l’auteur lui-même : Theodor est-il de taille à affronter tous ceux qui vont s’ingénier à contrarier ses amours ?

  • Titre : Méprises et mystères
  • Auteur : E.T.A. Hoffmann
  • Traduction : Édouard Degeorge
  • Langue d'origine : allemand
  • Date : novembre 2022
  • Nombre de pages : 154 p.
  • ISBN : 978-2-38141-040-1 / 9782381410401
  • Prix : 9,50 €

E.T.A. Hoffmann, L’Homme au sable

Encore enfant, Nathanael est terrifié par un des familiers de sa maison, l’avocat Coppelius, géant malveillant qui semble doué de pouvoirs surnaturels. Après la mort tragique du père de Nathanael, Coppelius disparaît, sans que son rôle dans ce décès soit éclairci.

Bien des années plus tard, Nathanael, étudiant, croit retrouver Coppelius en la personne d’un étrange colporteur italien, railleur et venimeux, répondant au nom de Coppola…

L’Homme au sable reste l’un des plus célèbres contes d’Hoffmann, notamment pour avoir inspiré à Freud le concept d’« inquiétante étrangeté ».

  • Titre : L'Homme au sable
  • Auteur : E.T.A. Hoffmann (consulter sa biographie et sa bibliographie)
  • Traduction : Henry Egmont
  • Langue d'origine : allemand
  • Date : juin 2018
  • Nombre de pages : 64 p.
  • ISBN : 9791091896788 / 979-10-91896-78-8
  • Prix : 6,50 €

E.T.A. Hoffmann, Le Choix d’une fiancée

Monsieur, (…) ou bien vous êtes possédé du Diable, ou bien vous êtes complètement fou ! Vous voulez épouser la belle et tendre Albertine Vosswinkel… Misérable cuistre décrépit que vous êtes ! Avec toute votre science pédantesque, vous êtes incapable de voir à trois pas devant votre nez ! Faites votre deuil de pareilles idées, autrement, en cette nuit d’équinoxe, il pourrait vous en cuire…

Hoffmann imagine un étourdissant imbroglio amoureux dans lequel trois prétendants vont, par les moyens les plus fantaisistes, tenter de s’attirer les faveurs d’une ravissante héritière. Ce texte écrit en 1818, brillante démonstration de son talent de conteur, nous entraîne dans un Berlin où règne un fantastique empreint de malice et d’ironie.

  • Titre : Le Choix d'une fiancée
  • Auteur : E.T.A. Hoffmann (consulter sa biographie et sa bibliographie)
  • Traduction : André Espiau de la Maëstre
  • Langue d'origine : allemand
  • Préfacier : Pierre Péju
  • Date : novembre 2004
  • Nombre de pages : 160 p.
  • ISBN : 2-9518624-4-X
  • Prix : 12,50 €

Ödön von Horváth, Jeunesse sans Dieu

odon von horvath - jeunesse sans dieu - sillageDans une dictature inspirée de l’Allemagne des années 1930, un jeune professeur doit affronter l’endoctrinement et le fanatisme d’une écrasante majorité de ses élèves. Peu à peu, il cesse de résister à l’obligation qui lui est faite de préparer une génération à la guerre. Dans un climat de violence, de haine, de négation de toute individualité, l’un de ses élèves est assassiné…

Roman le plus célèbre d’Ödön von Horváth (1901-1938), Jeunesse sans Dieu paraît en 1938, alors que son auteur est en exil. Construite autour de la lutte contre la folie totalitaire du régime nazi, l’œuvre théâtrale et romanesque d’Ödön von Horváth reste l’une des plus vivantes de la littérature allemande de l’entre-deux-guerres.

  • Titre : Jeunesse sans Dieu
  • Auteur : Ödön von Horváth
  • Traduction : Marion Roman
  • Langue d'origine : allemand
  • Date : juin 2013
  • Nombre de pages : 160 p.
  • ISBN : 979-10-91896-11-5
  • Prix : 11,50 €

Franz Kafka, Le Verdict

C’était un dimanche matin, par un superbe printemps. Georg Bendemann, un jeune négociant, était assis dans sa chambre, au premier étage de l’une des maisons basses et de structure légère qui s’étiraient en enfilade le long du fleuve, ne différant, ou presque, que de taille et de teinte. Il venait de finir une lettre à un ami d’enfance qui se trouvait à l’étranger, l’avait refermée avec une lenteur enjouée puis, le coude appuyé sur le bureau, se mit à regarder, à travers la fenêtre, le fleuve, le pont et, sur l’autre rive, la douce verdure des collines…

Écrit d’une traite, une nuit durant, en 1912, Le Verdict est l’un des rares récits que Kafka choisit de publier de son vivant – et l’un des plus rares encore à n’avoir jamais été désavoué par son auteur.

  • Titre : Le Verdict
  • Auteur : Franz Kafka
  • Traduction : Guillaume Métayer
  • Langue d'origine : allemand
  • Date : octobre 2012
  • Nombre de pages : 48 p.
  • ISBN : 979-10-91896-00-9
  • Prix : 5,00 €