Karel Čapek, La Vie et l’œuvre du compositeur Foltýn

karel capek - la vie et l'oeuvre du compositeur foltyn - sillageArtiste d’une exquise sensibilité à la longue crinière rebelle, le compositeur Foltýn voue à la musique un amour passionné. Époux d’une jeune héritière, il ne manque à son bonheur qu’un peu d’inspiration. Partant du principe que ce que l’on n’a pas, on l’achète ou le vole, Foltýn soudoie ou plagie plus talentueux que lui.

Dernier roman de Čapek, ce texte d’une drôlerie irrésistible nous fait découvrir toute l’étendue de l’indignité du pauvre Foltýn au travers des témoignages successifs de ses proches, de ses amis ou de ses créanciers – au sens artistique du terme.

Karel Čapek (1890-1938), auteur de R.U.R. et de La Guerre des salamandres, est l’un des écrivains tchèques les plus importants du XXe siècle.

  • Titre : La Vie et l’œuvre du compositeur Foltýn
  • Auteur : Karel Čapek
  • Traduction : François Kérel
  • Langue d'origine : tchèque
  • Date : octobre 2013
  • Nombre de pages : 128 p.
  • ISBN : 979-10-91896-15-3
  • Prix : 9,50 €

Panaït Istrati, Dans les docks de Braïla

UnknownÀ l’âge de 14 ans, Panaït Istrati, orphelin de père, est contraint de s’employer comme apprenti dans les docks de Braïla, sa ville natale, en Roumanie. Il y découvre l’égoïsme et la froideur de la classe dirigeante, mais aussi la férocité des travailleurs les uns envers les autres.

Écrit à l’époque de la grande désillusion que vécut Istrati après avoir visité l’URSS à la fin des années 20, Dans les docks de Braïla évoque l’espoir d’un changement, mais fait aussi le constat lucide de l’ignorance, du désespoir, d’un amoralisme calqué sur celui d’une élite corrompue.

  • Titre : Dans les docks de Braïla
  • Auteur : Panaït Istrati
  • Langue d'origine : français (Roumanie)
  • Date : février 2014
  • Nombre de pages : 64 p.
  • ISBN : 979-10-91896-18-4
  • Prix : 6,50 €

Attila József, Ni père ni mère

attilaEn 1929, un jeune poète de vingt-quatre ans fait paraître Ni père ni mère à Budapest, où il est connu des cercles intellectuels et littéraires. Poète au lyrisme puissant, au style profondément original, il chante sa misère, son désespoir, ses amours et sa révolte. Ni père ni mère fait de lui l’un des poètes majeurs de l’entre-deux-guerres.

Il donnera quatre recueils encore, avant de se suicider en 1937. Éluard, Tzara, Cocteau et bien d’autres lui rendront par la suite un éclatant hommage.

Lire la préface et des extraits du recueil : ici.

  • Titre : Ni père ni mère
  • Auteur : Attila József (consulter sa biographie et sa bibliographie)
  • Traduction : Guillaume Métayer
  • Langue d'origine : hongrois
  • Préfacier : Guillaume Métayer
  • Date : octobre 2010
  • Nombre de pages : 80 p.
  • ISBN : 978-2-916266-74-9
  • Prix : 7,50 €

Sándor Petöfi, Nuages et autres poèmes

petofigrandSándor Petöfi (1823-1849), héros de la Révolution de 1848, mort les armes à la main, est l’un des plus grands poètes de la littérature hongroise.

Véritable icône dans son pays, traduit dans toute l’Europe, son oeuvre était introuvable en France depuis près de quarante ans.

Nuages, recueil daté de 1846 où le pessimisme et l’ironie d’une génération se mêlent de façon unique à un lyrisme amer, nous permet de renouer avec cette immense voix du romantisme européen

  • Titre : Nuages et autres poèmes
  • Auteur : Sándor Petofi
  • Traduction : Guillaume Métayer
  • Langue d'origine : hongrois
  • Date : avril 2013
  • Nombre de pages : 80 p.
  • ISBN : 979-10-91896-06-1
  • Prix : 7,50 €

Adolf Rudnicki, Les Fenêtres d’or

fenetresAu début de l’année 1943, dans le ghetto de Varsovie, des mouvements de résistance prennent les armes pour s’opposer aux rafles qui ont déjà envoyé des centaines de milliers de personnes dans les camps nazis. Au mois d’avril, les SS décident d’en finir et rentrent en force dans le ghetto. Un mois de combats acharnés s’ensuivra, à l’issue duquel le ghetto ne sera plus qu’un vaste champ de ruines, au coeur de Varsovie.

Parmi les immeubles en flammes, des hommes luttent désespérément pour trouver le moyen d’échapper à l’apocalypse. D’autres ont choisi de rester pour mourir l’arme à la main, d’autres encore sont venus de l’extérieur, parce qu’une force en eux les obligeait à le faire.

Les Fenêtres d’or est sans doute le chef-d’œuvre d’Adolf Rudnicki (1912-1990), l’un des grands écrivains polonais de ce siècle, survivant de la résistance juive polonaise au nazisme.

  • Titre : Les Fenêtres d'or
  • Auteur : Adolf Rudnicki (consulter sa biographie et sa bibliographie)
  • Traduction : Anna Posner
  • Langue d'origine : polonais
  • Date : novembre 2010
  • Nombre de pages : 320 p.
  • ISBN : 978-2-916266-76-3
  • Prix : 15,50 €

Adolf Rudnicki, Le Marchand de Lodz et autres récits

rudnickiEn 1942, les nazis bouclent le ghetto de Lodz. Nul ne sait pourquoi ils décident alors d’y nommer un chef, un empereur d’opérette, choisi parmi les anciens du ghetto. Ce Marchand de Lodz, lâche, obtus, mégalomane, prendra sa fonction au sérieux, à tel point qu’il deviendra très vite le pire ennemi de ses compagnons d’infortune…

Adolf Rudnicki (1912-1990) est un des grands écrivains polonais de ce siècle. Jeune auteur reconnu quand éclate la Seconde Guerre mondiale, il parvient à échapper aux nazis tout en restant en Pologne et participe à l’insurrection de Varsovie. Auteur de nouvelles et de chroniques – avec notamment Les Fenêtres d’or – il est rapidement en délicatesse avec la censure communiste et vit en exil en France de nombreuses années. Il meurt à Varsovie en 1990.

  • Titre : Le Marchand de Lodz et autres récits
  • Auteur : Adolf Rudnicki (consulter sa biographie et sa bibliographie)
  • Traduction : Gilberte Crépy
  • Langue d'origine : polonais
  • Date : mai 2010
  • Nombre de pages : 192 p.
  • ISBN : 978-2-916266-66-4
  • Prix : 13,50 €